« Et La Ville Disparaît… »

Le live replay à Toulouse : 1 morceau, 1 interview pour ne plus rien rater de la musique Live dans la métropole.
Web-émission mensuelle consacrée aux musiques actuelles et pas toujours amplifiée, « 
La Ville Disparaît » permet aux spectateur de (re)-découvrir et suivre l’actualité d’un artiste de passage entre les murs de nos salles de concert : le Bikini, la Dynamo, le Connexion, le Metronum…
Véritable session de rattrapage, « 
La Ville Disparaît » est un replay au format libre (6′ 9′ 12′ ou plus) car certaines rencontres nous invitent parfois à aller plus loin que la simple actualité.

A l’image des passerelles musicales contemporaines, il n’y a pas de restriction dans le choix des artistes : bass music, rap, house, minimale, glam-rock, dub-step, glitch, français, américains, allemands… peu importe du moment que les artistes nous touchent.

Le site web collaboratif. La ville Disparait se décline aussi en contenu éditorial et photo sur le site collaboratif www.lavilledisparait.com. Vigie des concerts à Toulouse, le site web offre la possibilité aux photographes et chroniqueurs d’ajouter leurs propres compte-rendus de festivals et concerts. Offrant ainsi au public une plateforme unique sur la musique Live à Toulouse.

Visiter le site : www.lavilledisparait.com

# Le titre de l’émission est un hommage à un morceau d’Arnaud Michniak, auteur-compositeur toulousain du groupe Programme et feu-Diabologum #

Comments are off for this post